Covid-19 : la double peine pour les correcteurs pigistes et TAD ?

À propos des conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire sur les correcteurs précaires (rémunérés à la pige ou travailleurs à domicile).

Partager cet article sur